• Moi et la Turquie

    M

    oi

     

    je suis née en Turquie, a Karayahsiller KÖyû, au sud ouest, le village se situe a 60 kilometres de Pamukkale, les magnifiques bassins de calcaire blanc dont tout les touristes de tout pays viennent admirer. Ce petit bourg et rattaché a Denizli, tres connu pour son embleme qui est le Coq de Denizli. Des combats était organisé dans le temps entre les coqs mais c'est interdit aujourd'hui. Denizli est tres connu pour son textile, bon nombres de textile de base partent de la bas. Le coton, le tabac, une grande variétés de fruits. Le parlé porte un accent comme la plupart des regions de Turquie. Ici les mots sont allongé et manque la moitié des lettres que le peuples ne prononce pas dans le dialogue. Karayahsiller kôyû est un petit village ou la plupart des maisons etait en terre. Un melange de glaise, de paille et de la chaux. Les paysans et les villageois fabriquaient les briques de glaise artisanalement avec une petite machine manuel, comme un gabarit rectangulaire ou il remplissaient la boue et il le sortait apres l'avoir pressé pour l'exposer par terre. Un tapis de paille tout fin etait jetté au sol avant de commencer a fabriquer les briques pour eviter qu"elles collent pendant le sechage qui durait quelques heures, avec une telle chaleur la brique ne resistait pas longtemps au soleil. La machine etait là, à la disposition de tout les villageois qui voulaient s'en servir. Il n'existe pas de probleme de "c'est a toi ou c'est a moi" dans le village, encore au jour d'aujourd'hui ce village ou je suis née na pas changé ces coutumes de vie. Sauf qu'a la place des maisons pauvre de glaise, des batiments au plan impressionnat on pris place. Donc, voila, je suis née un matin tres tot a l'aube. C'etait un jour de grand froid, dans le temps là la Turquie etait comme la Russie avec ces hivers tres rude. Ca descendai jusqu'a -35, mais aujourd'hui avec le rechauffement de la planete c'est moins froid. Alors les hivers sont tres froid a s'en geler la buée qui sort de la bouche et l'été c'est un vrai four, nous qui vivons dans un pays Europeen n'avons pas l'habitude de ce genre de climat. mais on y prend vite habitude. Les gens sont chaleureux, acceuillant et offrent tous leurs hospitalité. Moi c'est ca que j'aime, j'aime mon pays, mon peuples, j'aime tout de la Turquie.

    Mon jour de naissance est un peu flou, les voitures etait rare, les bus n'existait quasiment pas en Turquie, dans les petit village comme le mien. Dans les villes tel que Istanbul, les vehicules et les bus etaient bien sur deja tres nombreux. Mais dans un village reculé, avec ces maisons en glaise, sans eau courante, ni electricité. Rare etait le passage d'un vehicule ou autre moyen de transport. Mes papiers me disent que je suis née un matin de Saint-Valentin 1978, mais ma mere me dit que c'est pas la bonne date. Pourquoi? dans la religion musulmanne, il est dit que lorsque qu'un bébé né il doit rester a la maison quarante jour, un genre de quarantaine quoi!! Et bien sur, étant de confession musulmanne, papa, maman et moi forcement. Mes parents ont attendus les quarante jours avant d'aller a la mairie la plus proche qui se trouve à une dizaine de kilometres du village. Le quarantieme jour et le quatorze Fevrier 1978, alors je me dit que je suis née le quatre Janvier 1978. A vrai dire, je n'ai aucune certitude de ma date de naissance mais ce qui est sure est certain c'est que doit pas etre beaucoup plus vieux que mes trente ans affiché dans la realité. Enfin, soit je suis plus vieux de quanrante jours, soit plus jeune donc on est a pas a quelques jours pres non? En tout cas je suis comme je suis, et mes amis hommes ou femmes m'accepte tres bien comme ca, d'ailleurs personne le sait. J'en ai jamais parlé de ça, je pense que c'est un sujet inutile. En tout cas moi l'age de la personne m'est égale tant que l'entente ce fait bien, c'est le plus important. Donc, voila, je suis née, j'ai pris un peu d'age, mon decide de nous enmener a Izmir, Une tres grande ville construite a l'interieur d'une chaine de montagne, c'est d'ailleurs la ville de Turquie qui est la plus touristique, avec la mer, les restaurants luxe, les grands hotel, enfin la haute société turque se trouvent là. Izmir, sacré ville, mon père avait ouvert une petit boutique de fruits et legumes frais à quelques dizaines de metres de la maison ou nous etions arrivé. C'etait la maison a mon grand-pere qui en comptait un certains nombres ici.Toutes les rues sont en pente, seul les rues qui en coupe deux sont sur du plat mais c'est pas tres long. En tout cas c'est mon pays et croyez moi c'est magnifique. Quand je suis sur la plage au bas d'Izmir, je leve les yeux et là je vois, une chaine de montagne qui ont été apprivoisé par l'homme, le beton et les machines. Cette vue extraordinaire me transporte dans un monde différent du monde europeen et je me dit comment les hommes ont fait pour construire ces maisons, ces batiments, ces mosquées là sur la roche. Imaginez une chaine de montagne arqué vers l'interieur avec au bas une plage immense et un port ou les paquebot, les navires de guerre, et les yoacht mouillent. Les voitures roulent a vive allure, le long de la corniche d'Izmir. Tous klaxonnent, sinon la conduite est impossible, il faut faire du bruit ici, ya pas de feux rouge, pas de stop, rien n'est respecté il faut juste rouler. Tout droit avec la main sur le klaxon. Le blanc me fait mal aux yeux, les maisons sont toutes peintes en blanc, pour cause climatique bien sur. Enfin il y en à quand meme qui on des couleurs un peu plus gaie, genre rose, saumon etc...et qui sortent du lot.

    Un jour j'y emmenerai mon ami Laurent Alias Lolo, Pizza Lolo, pour lui faire voir les beautées de la turquie. C'est un projet qu'on discute depuis peu mais qui va forcement se realiser. Si on pouvais faire un raid 4x4 comme il en a envi ce serait mieux mais faut-il encore trouver des membres qui sont daccord pour suivre. Car, 3OOO kilometres nous separe de là bas, enfin je pense dabord l'y emmener, mon ami Lolo, et apres il decidera de lui meme si il veux faire un raid ou pas. Laurent a vraiment l'esprit d'un bledard comme on dit ici en France, il a le coeur sur la main, tres gentil et serviable enfin j'arrete là sinon, j'ai plus de place pour ecrire la suite de mon histoire. Et mon livre je serait forcé de le nommer "Lolo from the bled". un petit sourire ne fait pas de mal hein!!!!

    Je lui ferait voir la maison de terre et de glaise qui est encore entiere aujourd'hui, la maison dans laquel je suis née. Le village de mes origines, mes grands parents, mes oncles, mes tantes et bien sur ma grande soeur qui a vecu en france aussi. Apres avoir fait ces études ici, elle a decidé de s'installer la bas au pays avec son mari, qui etait soldat. Il etait au front a la frontiere Syrienne, dans une unité de chasse anti-terroriste. Tout les jours, il y avais des soldats tués ou bléssé qui revenait du champs de bataille. Les angoisses de ma soeurs etaient tellement fort que son corps a fini par ceder a la faiblesse d'un corps sous alimenté, impossible de manger un morceau, le stress, la peur, l'angoisse de perdre son mari la hantait tellement qu'elle en vivait plus. Les courriers arrivaient une fois tout les six mois pour cause de securité aux familles des soldats au front. Les terroristes abattait le postier pour lui volé ces courriers dans lesquels se trouvait desfois de l'argent que les familles envoyaient aux militaires enbusqués dans les montagnes et les forets de Turquie. La vie la bas etait attroce, entre les terroristes abattus, qui etaient entassé les un sur les autres, pour etre enterré sans priere ni imam (pretre) parce qu'un ennemi d'etat ne merite pas de priere a sa mort. ils sont mis en terre comme des chiens, ont vecu comme des animaux dans les grottes ou il y a rien, ni chauffage, ni cuisine, ni bouffe chaude, rien vraiment rien, comme des animaux sauvages. Sauf que, eux leurs problemes c'est qu'il ne savent pas ou il vont. C'est dommage tout ces morts pour rien a dit mon beau frere, la plupart sont des jeunes qui n'ont rien vu de la vie et qui n'ont meme pas la vingtaine. On leurs lave le cerveau avec de idioties, le peuples, la paix , le pays, les armes, la guerre etc....et bien sur les garcons jeunes aux sang bouillant attaquent le soldats sans remords ni crainte. Mais le soldat Turc et si bien entrainé qu'il n'hesite jamais a tué, nous on meurs tous pour notre pays, notre sang coule pour le drapeau, aucun Turc ne refusera la guerre si il devait y aller, nous sommes tres patriote, on grandit dans cet esprit là, on est deja des tueurs sans pitié pour l'ennemi des la naissance. Au fond de chaque homme sommeil un loup pres a bondir et faire gicler le sang, a tuer, a prendre des vies, a etre barbare, mais il doit dormir a jamais tant que le pays et le drapeau n'est pas menacé. Tel sont nos pensées, mon ami Lolo. Il y a un proverbe que disent souvent les anciens du pays, ils disent "que vive mille ans le serpent qui ne me mord pas" Je pense que ca veux dire beaucoup a qui le comprendra.

    Ma soeur avait passé quelques années de sa vie en france, mais elle a preferé repartir au pays pour s'y installer avec son mari et ces enfants, elle en a trois, ils sont tous magnifique les uns plus que les autres,Husamettin le garcon et l'ainée, Gulsum la seconde et Sumeye la toute derniere, les cuisines artisanales, que les femmes font cuire dehors sur un feu de bois ou avec des briques de bouses de vaches séchées que les femmes ramassent apres le passage du troupeau. Le pain frais frais cuit sur de la pierre avec de la viande haché en sauce a l'interieur, c'est bon de manger ca quand c'est a peine cuit. Je l'emmenerai a Pamukkale, mondialement connu, avec ces bassins naturel de calcaire, ou on pourra mettre les pieds dedant mais faut faire attention, ils ont pas tous la meme profondeur, y'en a qui on plus d'un metre de fond. En tout cas moi j'y etait trois fois et c'est chaque fois super amusant et fascinant a voir. A quelques dizaines de metres de Pamukkale se trouvent les anciens tombeaux, de quand date-t-il? je ne sais pas. Ces des tombeaux érigés vers le haut ou on peux entrer a l'interieur, la plupart sont grand et extraordinaire, et certains sont simple, une plaque posé au sol avec des ecritures anciennes qui sont impossible a dechiffrer. Un peu plus loin, un site immense, geant, gigantesque, un amphitheatre est là. Tout entier, il ne manque presque rien a sa forme originale, il est taillé dans la roche, la couleur du temps et un peu jaunatre comme dans les vieux films, c'est vraiment super. Une fois j'ai demandé a un touriste Japonnais de me prendre en foto devant l'Amphitheatre, apres avoir pris la foto, certainnement qu'il voulait me remercier de la confiance que je lui ai accordé, il s'est baissé en avant et relevé plusieurs fois. Enfin moi je faisait comme lui, et plus je faisait et plus il continuait, au bout d'un moment je me suis dit il va pas lacher l'affaire Bruce Lee, le mieux j'arrete et il arretera tout seul. Ceci dit, c'est une facon de remerciement chez eux mais faut pas le faire en dernier sinon ils continuent pendant 24 heures les gars!!, il faut que lui ai fait le dernier. Bizare comme coutume hein? Les petits vendeurs d'objets sont là aussi a attendre le touriste qui va venir acheter un souvenir, ce sont en grande partit des objets qui sont fait pour faire penser a Pamukkale ou Hierapolis dans le language Latin.

    Comme dans toutes les familles Turc vivant dans les villages un peu reculé, enfin c'est un bien grand mot de dire "reculé" La plupart mangent comme en Europe sur une table avec chacun son assiete. En tout cas nous nous mangeons par terre. Et c'est bien meilleure, le gout et le plaisir de manger est different d'etre assis sur une chaise. Un grand genre de drap est posé au sol sur un tapis pour pas avoir froid au pied, parce qu'on ne rentre jamais avec les chaussures à la maison. Question d'hygiene, c'est comme ca, ensuite un anneau geant est posé sur le drap geant, puis une soucoupe de grand diametre. La nourriture n'est pas distribué à chacun son assiete, c'est mis dans un saladier suffisament grand pouvant contenir une bonne quantité. Vous vous demandé si on mange avec les mains hein!!?? Ben non, pas les turcs, nous avons des cuilleres et des fourchettes comme vous les Europeens.


  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Mars 2008 à 17:45
    Je ne connais pas ton
    Pays mais c'est un endroit ou j'aimerai bien aller. Gros Bisous
    2
    cemstyle
    Samedi 22 Mars 2008 à 19:58
    c'est tres beau............
    croit moi...la vie est tout autre la bas. Il existe l'entre aide et la solidarité dans les moments dur. sans parler de ces magnifiques paysages. un jour qui sait tu y sera peut etre.bisous
    3
    Dimanche 23 Mars 2008 à 09:46
    lol
    j'adore !! t'as un don toi pour raconter les choses avec humour et tendresse en même temps, c'est chou comme tout, change rien surtout, bisous bisous bisous
    4
    Lundi 24 Mars 2008 à 19:19
    Une ...
    fois de plus tume comble c'est superbe ... désoléee pas pu venir avant mais c'est superbe trés touchant et si bien écrit ... ta plus fidèle lectrice je t'embrasse
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :